Ministère des Transports – Ligne Lyon-Paray

Le ministère des Transports se veut rassurant sur la ligne Lyon-Paray.

Édith Gueugneau s’est rendue ce matin au ministère des Transports pour défendre le dossier de la modernisation de la ligne TER Lyon-Paray. « Un entretien positif, au cours duquel le ministère s’est voulu rassurant », explique la députée.

2014-TER-Bourgogne-IMG_0232

La ligne TER Lyon-Paray est un dossier capital. Elle porte l’enjeu du quotidien de nos populations, mais aussi de l’attractivité de notre territoire. En effet, de nombreux usagers empruntent quotidiennement cette ligne pour des trajets domicile-travail, ligne qui concerne aussi les étudiants, et participe du désenclavement du Brionnais.

J’ai repris ce dossier dès le début de mon mandat ; j’ai sollicité les différents partenaires à de nombreuses reprises, et notamment la Région Bourgogne auprès de qui j’ai toujours trouvé un écho favorable et un grand soutien, notamment grâce à l’engagement de Jacques Rebillard, vice-président de la Région.

L’annonce de la Région Bourgogne d’engager 11 millions d’euros dans le cadre des CPER est un signe fort pour l’avenir de cette ligne.

Lors de la rencontre de ce matin, j’ai fortement sensibilisé le ministère des Transports, partenaire incontournable de financement dans le cadre des CPER, aux problématiques du Charolais Brionnais.

2014-02-07-Bourbon-Lancy-Gueugneau-IMG_0023

Le retour est plutôt encourageant. En effet, le projet de modernisation de la ligne Lyon-Paray est aujourd’hui intégré aux discussions menées dans le cadre des CPER, et regroupe toutes les conditions favorables à son financement tripartite – Etat, Région, RFF – notamment grâce au volontarisme de la Région. De plus, toute l’attention du Ministre délégué aux Transports m’a été garantie sur ce dossier.

La négociation des CPER se poursuit et le Ministre en annoncera les conclusions à l’été.
Enfin, et comme je m’y étais engagée, j’ai remis au ministère les revendications des usagers de la ligne Lyon-Paray qui m’ont été transmises hier soir.

Communiqué du 11 Février 2014 à 12h00.

Laisser un commentaire