Journée de mobilisation de la CGT Charolais

Journée de mobilisation de la CGT le 10 Septembre 2013

Inquiétudes, amertume et colère ne cessent de grandir…

Salariés, jeunes, privés d’emploi, retraités tous s’interrogent sur leur avenir. Le changement annoncé se fait attendre. L’espoir de mai 2012 se transforme en grande désillusion. Après la loi sur la sécurisation de l’emploi, le gouvernement s’engage dans une nouvelle réforme des retraites. S’appuyant sur les conclusions du rapport Moreau, il envisage d’allonger à nouveau la durée de cotisation ouvrant droit à la retraite à taux plein. C’est sans vouloir le dire la remise en cause de la possibilité de partir à 60 ans quand on sait l’âge de l’entrée dans la vie active.
Ce qui était inacceptable en 2010 l’est encore aujourd’hui.

2013-09-10-CGT-Affiche-800

L’Union locale CGT tient à faire savoir qu’elle ne saurait accepter : tout allongement de la durée de cotisation, comme elle ne saurait accepter l’opposition public/privé, la sous-indexation des pensions et des salaires portés aux comptes.
L’allongement de la durée de cotisations a pour objectif de faire travailler plus longtemps mais aussi faire baisser les pensions, puisque moins d’un salarié sur deux est en emploi lorsqu’il atteint l’âge de la retraite et que la durée d’activité réelle sur une vie ne cesse de se réduire et tend aujourd’hui à 35 ans.
Parce que d’autres solutions que celles annoncées à grands coups d’annonces et d’explications « d’experts » existent, l’Union locale a décidé d’engager un vaste programme d’information avec la distribution de tracts.
L’avenir de retraites passe par une réforme ambitieuse du système garantissant la retraite par répartition.
La CGT a des propositions pour garantir la pérennité du système ouvrant l’ouverture des droits à 60 ans avec un taux d’au moins 75% du salaire d’activité. Pour cela il faut assurer son financement solidaire fondé sur le fruit du travail.

Pas d’argent ? Sans compter les 200 milliards d’aides publiques faites aux entreprises, la simple application de l’égalité salariale hommes femmes apporterait à elle seule dès 2020 plus de 10 milliards de ressources supplémentaires pour les retraites chaque année, soit plus de la moitié du déficit annoncé…
Pouvoir partir à 60 ans nécessite aussi de revoir le système d’acquisition des trimestres qu’il s’agisse des années d’études, de chômage, de congés maternité, parentaux etc.
Ces questions personne n’a l’air de vouloir les aborder.
Si on veut que les négociations partent sur de bons rails l’intervention de tous est indispensable.

La CGT appelle l’ensemble des salariés à ce mettre en grève, et appelle les jeunes, les privés d’emploi, les retraités retraité et les associations à se mobiliser et à participer à la journée d’action du 10 septembre 2013.
Manifestons tous ensembles à 10 heures place de l’Europe à Paray-le-Monial.

La Crise c’est eux ! La solution c’est nous !

Communiqué de l’UL CGT du Grand Charollais par Yannick Segaud du 03 Septembre 2013.

Laisser un commentaire