Hommage à Robert Marchand l’Artiste

Hommage à Robert Marchand l’Artiste

Robert Marchand a été victime de l’attentat à Nice ce 14 Juillet 2016 sur la promenade des Anglais.

2011-05-28-Soiree-UACB-Marchand-IMG_0051

Robert Marchand lors de la soirée de l’UACB le 28 Mai 2011 – Photo Antoine Darnand.

Robert Marchand était le président et l’entraîneur de l’US Marcigny d’Athlétisme depuis de longues années. En déplacement dans le sud pour le meeting d’athlétisme de Monaco avec des athlètes de son club de cœur, son voyage s’est terminé tragiquement à Nice le 14 Juillet 2016 entre 22 heures 30 et 23 heures après le feu d’artifice de la ville de Nice.

Robert avait dans la peau le sport et tout particulièrement l’athlétisme. Il était tombé dedans tout jeune quand il était minime au club de l’ASF de Montceaux l’Étoile créé par Pierre Méline au début des années 1970.
En 1972 il rejoint le club de l’Union Athlétique Charolais Brionnais (UACB) créé par André Lauvernier. Il détient toujours quelques records sur le 200 mètres (22″5) et le 400 mètres (48″8) sa distance favorite.
Puis il ira à l’US Marcigny Athlétisme où il courra quelques années puis entraînera les jeunes athlètes pour parcourir les stades en France.

2011-05-28-Soiree-UACB-Marchand-IMG_0104

« Les Stanys » lors de la soirée de l’UACB le 28 Mai 2011 – Photo Antoine Darnand.

C’était un magicien aussi bien sur les planches que sur les pistes en tartan. Il faisait des miracles avec les jeunes de son club d’athlé de Marcigny dont il était le président aussi. « Stanys » son nom de scène, aimait faire des tours de magie avec sa femme, aussi bien pour les petits que pour les grands.

Personnellement j’avais eu le plaisir de courir et m’entraîner avec lui au club de l’UACB à Paray dans les années 1975-78, où bien sûr il était toujours devant moi, que ce soit sur le 200 ou 400 mètres. On aurait dit qu’il avait trois poumons à l’époque, tant sa foulée était rapide et toujours prêt à repartir pour une autre course.

Robert allait avoir 60 ans ce 1er Septembre prochain. Né en 1956 à Avrilly dans l’Allier. Il travaillait dans l’entreprise AMEFO à Chambilly. Il laissera derrière lui une famille, avec sa femme Véronique qui était aussi son assistante lors de ses spectacles, sa fille Alexandra et Morad, et son petit-fils Adem.

Adieu l’Artiste de Marcigny, la barbarie et la sauvagerie n’auront pas pris ton amour pour le sport et le bonheur que tu as donné à la jeunesse du Charolais.

La cérémonie religieuse aura lieu ce Samedi 23 Juillet 2016 à quinze heures en l’église de Marcigny.

Notre site présente à toute la famille de Robert nos profondes et sincères condoléances.
Reposes en paix Robert.

Antoine Darnand pour Médias71

 

Hommage de la famille Méline :

Meline-Robert-Marchand-Licence-1971

L’une des premières licences de Robert Marchand – Archive de Pierre Méline.

Robert Marchand, homme de passions

Les qualités physiques de Robert furent remarquées par Jean Dury, son instituteur, qui l’engagea dans des épreuves USEP. Le relais fut pris par Charles Baudot, (qui devait jouer un rôle important dans la création de l’Union Athlétique Charolais Brionnais puis du club de Marcigny), professeur d’EPS au collège de Marcigny. Il engagea son élève dans de nombreuses épreuves scolaires, où il se distingua déjà. Il lui conseilla alors de prendre une licence dans un club F.F.A et Robert signa, en minime, à « l’ASF de Montceaux l’Étoile », club créé par Pierre Méline, et qui n’existe plus depuis longtemps mais qui a largement contribué à la naissance de l’UACB, en 1972. Tout naturellement, Robert se retrouva dans ce nouveau club parodien et y resta 8 ans. A plusieurs reprises, il fut champion départemental ou régional sur sa distance fétiche, le 400 mètres. Le 28 mai 1978, à Beaune, il établit son meilleur temps (48″8) ce qui constituait alors le record de Saône-et-Loire. En 2016, cette performance pointe toujours en 19ième place dans le bilan « tout temps » de la région Bourgogne et en deuxième position dans le bilan similaire du département 71. A l’UACB, il détient toujours le record du club sur le tour de piste mais aussi celui du 200 m.

Lorsqu’il quitta l’UACB, il fut un élément essentiel dans la création du club de Marcigny, club auquel il consacra plus de 35 ans puisqu’il en était toujours Président Entraineur lors de sa funeste disparition. A Marcigny, il aligna encore quelques jolies performances puisqu’il y établit, par exemple, son record personnel sur 200 mètres et surtout, il se consacra à l’entrainement des jeunes en « sortant » des générations d’athlètes. Aujourd’hui ceux-ci sont dans une peine immense et parlent de la passion, de la compétence, de la persévérance, du perfectionnisme de leur mentor, mais aussi de son immense gentillesse.

Meline-Robert-Marchand-03

Robert Marchand le 13 Septembre 2012 à Poisson – Photo Famille Méline.

Personnage aux multiples facettes, Robert cultivait une passion pour la magie, et ceci depuis son plus jeune âge. Ne faisant jamais les choses à moitié, il était devenu un magicien connu et reconnu.

Avec son épouse, il constitua le groupe « Les Stanys » et produisit des spectacles bien au delà de notre région. Celles et ceux qui avaient participé à l’organisation des Championnats de France de cross 2011 à Paray le Monial se souviennent encore du spectacle qu’il leur offrit lors de la soirée de remerciement dédiée aux bénévoles (dont il faisait évidemment partie).

Et tout cela en intégrant les obligations et contraintes d’une carrière professionnelle qui s’achevait au moment du drame !

Respect, l’artiste, on t’admirait et on n’est pas prêt de t’oublier !

Hommage personnel de Pierre et Didier Méline.

 

Hommage de la CDA 71 :

Au revoir Robert

A quelques mois près nous avons foulé les pistes et terrains de Saône et Loire ensemble.

2011-05-28-Soiree-UACB-Marchand-IMG_0101

Robert Marchand lors de la soirée de l’UACB le 28 Mai 2011 – Photo Antoine Darnand.

Tu es devenu entraineur, président de l’US Marcigny, ton club que tu as toujours chéri de tes attentions. Discret, tu étais LE VÉRITABLE BÉNÉVOLE, le véritable père de cette famille de tous les athlètes que tu as su guider, aujourd’hui ils te pleurent, nous aussi…

Face à la barbarie qui terrasse des innocents, il aurait fallu que tu aies eu le temps de les faire disparaitre toi le magicien rempli de talent mais que faire face à ces bêtes, ces cons ….

Robert, l’Athlé 71 ne t’oubliera jamais, reposes en paix.

Philippe Métrot et tous les membres et amis de l’Athlétisme 71.
cda71.athle.com

 

Hommage de la FFA :

Attentat de Nice : La famille de l’athlétisme endeuillée

2011-05-28-Soiree-UACB-Marchand-IMG_0091

Lors de la soirée de l’UACB le 28 Mai 2011 – Photo Antoine Darnand.

La Fédération Française d’Athlétisme a eu la douleur d’apprendre le décès de Robert Marchand, président-entraîneur de l’USM Marcigny (Saône-et-Loire) et ancien coureur de 400 m, dans le dramatique attentat qui a coûté la vie à plus de quatre-vingt personnes jeudi soir à Nice.

Robert Marchand, retraité depuis deux semaines, était présent à Nice dans le cadre d’un déplacement de jeunes athlètes de son club, qui devaient participer aux 1000 m organisés en ouverture du meeting Diamond League de Monaco avant d’assister à la compétition. Selon le Maire de Marcigny, Louis Poncet, cité par Le journal de Saône-et-Loire, Robert Marchand « était un homme très dévoué, qui avait fait progresser le club d’athlétisme jusqu’au plus haut niveau. »

La Fédération Française d’Athlétisme adresse ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Robert Marchand, et s’associe à la tristesse et aux deuils de toutes les familles des victimes de l’attentat de Nice.

RB Admin de Athle.fr

 

Hommage de l’O.S. Hyères Athlétisme :

OSH en Deuil

Les athlètes de l’omni sport Hyèrois athlétisme expriment leur solidarité avec toutes les familles de victimes de la tragédie de Nice.
Nous leur présentons nos plus sincères et profondes condoléances.
Nous avons une pensée envers tous les disparus, et tous les blessés.
Le monde de l’athlétisme a été particulièrement touché par la disparition de Robert Marchand, président et entraineur de l’U.S. Marcigny Athlétisme.
Il devait assister le lendemain au meeting de Monaco avec quelques uns des licenciés de son club.
Nous partageons la peine de tous les athlètes de ce club de Saône et Loire, doublement orphelins d’un dirigeant et entraineur.

Hyeres-athle.fr

Laisser un commentaire