Gants Moto Obligatoires

Gants obligatoires pour faire de la moto

A partir du 20 Novembre 2016 tout conducteur et son passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur, devront porter des gants de protection pour les mains, cela pour limiter les blessures graves aux mains et aux avant-bras.

gants-moto-double-800

Le décret du 19 Septembre 2016 oblige tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur doit porter des gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle.

Une dérogation est accordée aux usagers de ces véhicules lorsque ceux-ci sont équipés à la fois de ceinture de sécurité et de portière.

Lire le décret en totalité – Cliquez ici…

À deux-roues motorisés, l’équipement du conducteur est le seul élément de protection qui permet de réduire les risques de blessures graves. En sachant que 7 motards sur 10 ont chuté au moins une fois, il est donc essentiel de ne pas le négliger. Pour rouler en sécurité et puisque vous n’êtes pas à l’abri du mauvais comportement des autres usagers sur la route, vous devez vous équiper de la meilleure manière.

Les gants feront partie des équipements obligatoires :

Ils protègent non seulement du froid mais aussi, en cas de chute, des chocs et des brûlures.

– Portez toujours des gants, même en été. D’autant qu’il existe sur le marché des gants protecteurs, homologués CE, légers et bien ventilés.
– Le cuir est la matière à privilégier. Optez pour des gants disposant de zones renforcées (coques) qui leur confèrent un haut degré de protection contre les chocs.
– Vos gants, pour être les plus efficaces possibles, doivent aussi couvrir vos poignets. Choisissez de préférence des gants montants avec un serrage aux poignets.

L’utilisation de sous-gants en soie avec des gants d’été ou demi-saison est très efficace pour lutter contre le froid et vous permet d’éviter l’achat de gants plus épais.

Conseil de la Prévention Routière – Cliquez ici…

 

Laisser un commentaire