Digoin : Inauguration de la Place de la Grève

Inauguration de la nouvelle Place de la Grève relookée à Digoin !

Ce vendredi 12 Juillet avait lieu l’inauguration à Digoin de la nouvelle place de la Grève, qui a été mise en valeur ainsi que les quais de la Loire par le maire de la ville Maxime Castagna, par des élus locaux et régionaux.

2013-07-12-Digoin-IMG_0363

Inauguration Officielle par les élus.

La place de la grève vient d’être mise en valeur avec ses quais de Loire suite à d’importants travaux réalisés depuis plusieurs mois et financés par des fonds européens (FEADER) à auteur de 12,70% (200000 €), Etat Plan Loire-Patrimoine de 15,87% (250000 €), de la Région Bourgogne et Contrat Pays 35,10% (553000 €) et de Fonds propres 36,33% (572418 €).

2013-07-12-Digoin-IMG_0418

François Patriat président du Conseil Région de Bourgogne, adepte de cyclisme a donné de sa personne.

2013-07-12-Digoin-IMG_0317

Une fanfare spéciale Pirate.

Il y avait du beau monde pour l’inauguration de cette très belle réalisation qui redonne un coup de jeune à Digoin. On pouvait voir la présence de François Patriat président du Conseil Régional de Bourgogne avec une grosse participation financière de cette assemblée, Arnaud Danjean député européen, Edith Gueugneau députée du Pays Charolais, Jean-Paul Émorine sénateur de Saône-et-Loire, Jacques Rebillard conseiller général et régional, Fabien Genet adjoint à la mairie de Digoin et Jean-Philippe Trioulaire sous préfet de Charolles.

La ville de Digoin a souhaité mener une opération de valorisation paysagère, patrimoniale et touristique de sa rive droite de Loire afin de développe le dynamisme et l’animation de sa place de la Grève et de ses quais. Le cœur historique de cette commune, ancien port de la marine de Loire autour duquel Digoin s’est peu à peu développée. Les quais et les perrés réaménagés en 1911 après la grande crue de 1907 pour renforcer les protections contre les inondations, forment un patrimoine caractéristique des villes ligériennes. La présence du pont canal (datant de 1834-1838), l’un des deux seuls sur le fleuve, renforce la qualité historique de cet ensemble.

A la faveur du développement industriel de la ville, Digoin a peu à peu tourné le dos au fleuve. Elle souhaite aujourd’hui en faire à nouveau un atout de son essor, et le mettre en valeur. L’aménagement proposé, en limite de zone Natura 2000, veillera également à maintenir, voire renforcer, la biodiversité de ce patrimoine naturel remarquable.

Les bords de Loire facteur d’attractivité

Située aux portes de la Bourgogne du Sud, à la frontière entre l’Allier et la Saône-et-loire, au confluent de plusieurs rivière et au croisement de canaux, le long des bords de la Loire, le dernier grand fleuve sauvage d’Europe, la ville de Digoin jouit d’une situation privilégiée. L’eau est omniprésente, une spécificité qui vaut à Digoin le surnom « d’île Charolaise ».L’histoire et le développement économique de la ville ont toujours été étroitement liés à la Loire et  aux canaux. Ils doivent aujourd’hui continuer à être facteur d’attractivité.

Ce site historique exceptionnel doit devenir un véritable faire-valoir touristique et économique pour la ville en s’appuyant sur le formidable engouement pour les loisirs et le tourisme vert (vélo-route, tourisme fluvial, promenade écologique, visite du patrimoine exceptionnel…). La proximité de l’Observaloire, musée de la Loire et des canaux, site antenne du Centre d’interprétation du Pays d’Art et d’histoire du Pays Charolais-Brionnais constitue également une belle opportunité de complémentarité et de promotion.

2013-07-12-Digoin-IMG_0408

La nouvelle Tyrolienne a un franc succès !

Ce samedi soir à partir de 22 heures des Feux d’Artifice offert par la ville de Digoin et organisés par le Comité des Quais de Loire seront réalisés sur la place de la Grèce. Puis suivra le traditionnel Bal Populaire du 14 Juillet.

[oqeygallery id=8]

Laisser un commentaire