Baccot Digoin 2014

Présentation de la liste Philomène Baccot aux municipales 2014 à Digoin

Ce jeudi soir à la salle des fêtes de Digoin, la liste Baccot d’union de la gauche, présentait son projet pour un nouvel avenir à Digoin.

2014-01-23-Baccot-IMG_0442

Philomène Baccot, tête de liste « Envies d’Agir » d’une union de la gauche à Digoin présentait son projet avec ses colistiers. La conseillère générale du canton de Digoin avait invité des élus de gauche du Charolais-Brionnais (Lotte de Gueugnon, Bonnot de Charolles, Drapier de Bourbon-Lancy, Rebillard de Marcigny, son suppléant au Conseil Général Bernard Jaillot, maire de La Motte Saint Jean.), et surtout le président du Conseil Général Rémy Chaintron.
Tout ce beau monde était là devant une salle des fêtes de Digoin bien remplie.

2014-01-23-Baccot-IMG_0447

C’est Dominique Lotte qui ouvra la soirée : « Il faut qu’à Digoin l’air soit changé ».
Christian Bonnot dira sur la liste : « La Gauche unie à Digoin, rien ne pourra y résister ».

2014-01-23-Baccot-IMG_0408

Puis la grande intervention de Rémy Chaintron, qui avait fait le déplacement pour sa favorite : « Digoin pourrait être une nouvelle étape pour la gauche du département ; Notre territoire a besoin des voisins pour sortir Digoin de l’isolement, qu’a fait subir les équipes précédentes ; La Loire ne connaît pas de frontières pour le tourisme ; Les réalisations faites par Maxime Castagna, ont été faites via le Conseil Général du 71 principalement ; C’est le service minimum à Digoin du maire Castagna ; Le département donnera son soutien à Digoin pour des futurs dossiers ».

2014-01-23-Baccot-IMG_0386

Puis ce fut au tour de la candidate à la mairie de Digoin de présenter ses colistiers et surtout son plan d’attaque pour reprendre la ville aux mains de la droite UMP.

« Je suis pour le Made in France et donc aussi pour le Made in Digoin, pour remettre en valeur les industries, le commerce, le tourisme, en avant sur le plan départemental comme national.

2014-01-23-Baccot-IMG_0452

Ma priorité numéro un sera la Maison de Santé.
Une Maison de retraite publique et municipale serait un plus pour Digoin.
Un service de transport local. Un crématorium, un cinéma multiplexe…

Revenir a une imposition plus juste et modérée. Agir sur l’emploi avec le Département, l’État, la Région, la CCDVAL, la Ville… Travailler plus en communauté…

2014-01-23-Baccot-IMG_0419

L’ambition est de faire de Digoin une ville dynamique dans le territoire qui englobe Bourbon-Lancy, Charolles, Paray, Gueugnon, Digoin.

Nous devons réagir pour toutes ces raisons, pour redonner une ambition aux Digoinais, la fierté de vivre dans leur ville et non l’envie de la fuir ». « L’ensemble, offrons une nouvelle chance à Digoin »

Le verre de l’amitié a clôturé cette soirée pré-électorale.

2014-01-23-Baccot-IMG_0410

2014-01-23-Baccot-IMG_0399

La liste des 29 noms :

BACCOT Philomène (tête de liste),
les colistiers par ordre alphabétique : AUBEL Alain, AYDOGDU Ibrahim, BACON André, BENET Jean Noël, BERNARD Caroline, BERNARDO Judith, BOUJOT Pascal, BOURGEON Danièle, BOURREAU Laurent, CIRIACO Angelo Calogero, COLELLA Charlotte, COLIN Nadège, CORREA Manu, COTTERLI Eric, DE SOUSA Séverine, EULA Valérie, LARUE Jean Paul, MAGNY Anne Marie, MANTIONE Franco, METERY Suzanne, MONTERET Carine, NOEL Michel, OTTAIANO Libéra, RAVAUD André, REVUELTA Sylvie, TAMET/GRUMEL Danièle, UHLRICH Gérald, VIGNERON Philippe.

2014-01-23-Baccot-IMG_0429

Le discours dans sa totalité pour la liste « Envies d’Agir » :

Accueil :

– heureuse de voir une salle aussi bien remplie.
– mon équipe était inquiète en réservant la grande salle mais je suis sûre qu’ils sont contents de rajouter des chaises.

Mes remerciements :

– Je les adresse à nos invités.

Rémi CHAINTRON, un président du Conseil général à l’écoute et disponible, Dominique LOTTE, Jean-Paul DRAPIER, Jacques REBILLARD et Christian BONNOT, mes collègues conseillers généraux avec lesquels j’entretiens des rapports privilégiés et très amicaux (covoiturage) ainsi que mon suppléant au CG Bernard JAILLOT, maire de La Motte St Jean.

– A tous ces Digoinaises et Digoinais qui comme moi veulent voir leur ville se ranimer.

Présentation :

– J’ai effectué mes études (à Digoin du primaire jusqu’au brevet, un bac scientifique à Roanne, et une licence à l’Université de Bourgogne- Dijon).
– J’ai travaillé aux Impôts (je suis fière d’avoir un métier).
– très investie dans la vie associative (Parents d’élèves, Bourse aux livres du lycée, Festi-Digoin,  AFI) et enfin Correspondante consulaire (assure une assistance administrative pour tous les Italiens- traductions….).

Raisons de ma candidature :

– élue d’opposition au Conseil municipal de Digoin depuis 2001 et Conseillère Générale du Canton depuis 2011, je constate tous les jours le déclin de ma ville, de notre ville.

– J’en veux pour preuve :
– le déclin industriel de nos usines.
– la suppression de postes dans les filières technologiques à cause de réformes inadaptées, la baisse d’effectifs de la cité scolaire.
– la dégradation du commerce en centre ville.
– l’abandon d’entretien de nos atouts touristiques la Loire, le port.
– la fuite en avant des impôts locaux, la preuve d’une gestion imprudente + 3€ 40 le m3 d’eau et + 38,23% pour la TH.
– et pour ne pas faire trop long, les 2 dossiers les plus significatifs des erreurs commises tout au long de ces 19 ans de majorité de droite à Digoin et soulignées par le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes,
– les emprunts toxiques qui ont condamné la ville à des taux d’intérêts insupportables.
– le Partenariat Public Privé sur l’éclairage public qui engage la commune sur 20 ans.

Cela ne peut plus durer ! Nous devons réagir !

C’est pour toutes ces raisons que j’ai souhaité me présenter aux élections municipales de 2014 en portant les couleurs de la gauche. Une gauche qui se présentera unie cette fois ci dès le premier tour.

Ensemble nous pouvons enrayer cette spirale du déclin.

Les femmes et les hommes qui m’entourent, au-delà des valeurs d’égalité, de solidarité et de justice sociale, sont animés par l’envie de tourner la page de ces 19 années de gestion calamiteuse par l’équipe en place. Tous veulent retrouver une ambition pour notre ville.

L’ambition de faire de Digoin une ville dynamique dans le territoire qui englobe Bourbon- Lancy- Charolles-Paray-Gueugnon-Digoin. Forte de ses atouts (tourisme, enseignement, industries) Digoin a une place à part sur ce territoire, une place qu’il faut conforter.

L’ambition d’agir sur l’emploi en fédérant toutes les énergies (Département, Etat, Région, CCDVAL, Ville, etc.). Chez nous comme ailleurs la défense du Made in France et du Made in Digoin est nécessaire afin de préserver les emplois et en développer de nouveaux.

L’ambition de redonner aux Digoinais la fierté de vivre dans leur ville et non l’envie de la fuir. Pour ce faire développer le vivre ensemble est primordial. Nous entendons par là multiplier les animations dans les quartiers et favoriser l’expression de tous dans des instances de démocratie participative.

L’ambition d’offrir des services publics dignes aux Digoinais : un accès de tous à la santé par une maison  de santé intercommunale, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires avec des activités innovantes et de qualité pour nos enfants, des services publics numériques à l’heure où l’administration électronique se développe partout, etc.

Mes propositions :

Quels sont les axes principaux de nos propositions ?

Les 12 groupes qui ont travaillé depuis septembre 2013 à l’élaboration de nos engagements ont  fait émerger quelques idées directrices :

– l’envie de mieux vous écouter, de mieux communiquer par la création de conseils de quartiers.
– l’envie de venir en aide aux personnes âgées, aux handicapés ou aux personnes en difficulté.
– l’envie de mieux gérer les finances locales donc les impôts par la maîtrise de la fiscalité et en lançant une grande renégociation des fameux emprunts toxiques (le gouvernement a mis en place une structure qui vient en aide aux communes).
-l’envie de valoriser très fortement les entreprises, petites ou grandes, industrielles ou artisanales pour encourager la création d’emploi. Cf SEMPAT (Sté d’Economie Mixte Patrimoniale), créée en 2011 par le Département.
– l’envie de s’adapter à un monde qui change en développant les moyens de transport propres utilisant les énergies nouvelles (véhicules électriques) et en étudiant les besoins en transport à la demande.
– l’envie de prendre en considération les nouvelles aspirations en particulier sur l’accompagnement en  fin de vie ou la création d’un crématorium mais aussi sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.
– enfin, l’envie d’animer, de réanimer notre ville par une meilleure écoute des besoins comme la maison des associations et pourquoi pas lancer une étude sérieuse sur la création d’un ensemble MULTIPLEX de cinéma en s’appuyant sur les intercommunalités et les forces vives locales.

Comme mes collègues l’ont dit avant moi, nous  affichons l’envie de travailler ensemble, dans le prochain mandat. Plusieurs pistes :

– marchés de commandes groupées.
– mise en place de transports inter-cités.
– adhésion à une agence de développement commercial et artisanal OU la création d’un centre de ressources pour aider, conseiller l’émergence d’activités économiques…

Mais je ne peux terminer sans évoquer le problème de la santé et des difficultés que rencontrent les Digoinais quand il s’agit de trouver un médecin.

– la maison de santé c’est ma priorité depuis de nombreuses années, je n’ai de cesse d’appuyer la démarche initiée par la Communauté de Communes auprès des instances du Conseil Général où le dispositif « Installeunmédecin.com » commence à porter ses fruits. 17 aides ont déjà été engagées.

J’en fais ma priorité n° 1 dès mon élection si vous nous accordez votre confiance.

Je n’oublie pas que Digoin n’est pas seule dans un désert, demain avec mon équipe nous travaillerons au sein de la Communauté de Communes Digoin Val de Loire à accélérer les actions qui doivent nous permettre de nous redresser, de ranimer notre territoire.

Voilà en quelques mots ce qui guidera notre action.

Une chose encore, rien n’est bouclé, rien n’est définitivement arrêté. Au gré de nos rencontres futures dans les réunions de quartiers nous serons à votre écoute et je suis certaine que des idées, des propositions nouvelles viendront enrichir notre programme.

Je vous donne donc rendez vous dès le 28 février dans les quartiers.
Nous partageons, mon équipe et moi, l’envie d’agir.
Ensemble nous voulons offrir une nouvelle chance à Digoin.
Merci de votre attention.
Philomène Baccot

Laisser un commentaire